566bbee0f961ad71b54c3c2fd36db053

Rédigé par le


Depuis quelques mois, de nombreuses nouvelles extensions ont vu le jour  et sont disponible à la vente.

Lancé en 2008 par l’Icann, le programme mondial d’élargissement du système des noms de domaine est lancé depuis 2013 avec l’apparition sur le marché des premiers nouveaux TLD (« top-level domain »).

 

 

 

 

L’objectif initial de l’ICANN en créant de nouvelles extensions, était d’apporter de la valeur ajoutée pour les entreprises et leurs activités. Les acquéreurs (entreprise, communauté, etc.) investissent dans un système qui leur délègue une partie de la gestion d’Internet. La contrepartie attendue étant une meilleure visibilité sur Internet, c’est-à-dire une meilleure capacité à se faire identifier par les internautes.

 

Du coup, de nombreuses extensions ont vu le jour en France comme le .immo, .paris, .bzh, .corsica, .hotel, .me … Ces nouvelles extensions offrent ainsi de nouvelles possibilités pour les entreprises et les marques pour se différencier dans leur secteur d’activité et aussi dans leurs secteurs géographiques.

Difficile d’être une entreprise bretonne sans son .bzh non ? C’est quand sympa !

Réserver ses noms de domaines pour votre entreprise vous permettra d’éviter qu’une entreprise achète votre marque et joue avec votre notoriété et votre réputation.

 

Si aujourd’hui de plus en plus de marques et d’entreprises achètent leurs noms de domaines avec ses nouvelles extensions, est ce qu’il y a vrai un effet positif sur le référencement des sites internet ?

Google, via son blog pour les webmasters, vient de nous apporter sa réponse officiel (Le Mardi 22 juillet 2015). Et la réponse de Google est clair : Les nouvelles extensions sont traitées actuellement comme pour un .com ou un .org.

Avoir son site internet avec un .bzh ne sera pas un plus pour le positionnement de votre site internet sur Google. « En général, nos systèmes traitent les nouveaux gTLDs comme les gTLDs plus traditionnels (tels que ".com" et ".org"). Les mots-clés d'un TLD n'offrent aucun avantage ou inconvénient dans le cadre de la recherche. ».

 

Si vous souhaitez avoir plus d’informations sur ce sujet, vous pouvez consulter le blog de Google sur http://googlewebmastercentral-fr.blogspot.fr/.

 

Bien évidemment, il est probable que dans les mois et les années à venir, lorsque ces extensions seront devenues incontournables que Google change son fusil d’épaule et pourrait ainsi adapter ses résultats de recherche et ainsi répondre à l’objectif initial de ICANN.

 
Nous contacter
PARTAGER SUR :

Donnez-nous votre avis sur cet article

* champs obligatoires

 

A voir également :

71780bc0128833a0cb08271a52edc987

Lancement de Linkview, annuaire d'entreprises locales

Après plusieurs semaines de réflexion et de travail, nous sommes ravis de vous annoncer la mise en ligne d'un tout nouvel annuaire d'entreprises locales. Cet annuaire a pour but de...

En savoir +
Google My Business Posts

Google lance un outil de publication d'actualités sur Google My Business

Depuis moins d’un mois, Google a apporté de la nouveauté dans Google My Business son outil de référencement local. Les entreprises locales peuvent à présent publier...

En savoir +
 
Conférence sur le référencement naturel Planete E-commerce Vannes2017

Retour sur Planete E-Commerce 2017 à Vannes

Jeudi 30 Mars, au Palais des Arts de Vannes avait lieu la 5ème édition du salon Planète E-commerce. Cet évènement est l’occasion de réunir les professionnels du...

En savoir +
outil de partage automatique d

Développement d'un outil de partage d'images sur Pinterest

Parce que nous en avions assez de devoir gérer manuellement les publications de nos images sur Pinterest et de réaliser nos assemblages de photos sous Photoshop, nous venons de développer un...

En savoir +